Aquatech BM

L’histoire de la bouteille et des contenants – Amphores et tonneaux

AMPHORES ET BARILS

Depuis l’Antiquité, les amphores et les tonneaux sont les conteneurs les plus couramment utilisés pour le transport de l’eau, du vin et de l’huile d’olive. L’amphore étant poreuse, a l’inconvénient de perdre une partie de ses liquides par évaporation. Les barriques, quant à elles, donnent un goût boisé au vin. Ce goût est certainement apprécié des vignerons, œnologues et sommeliers, en revanche, ils modifient les arômes subtils des huiles vierges.

C’est au début du XVIIe siècle que les Anglais conçoivent et mettent en circulation les premières bouteilles en verre soufflé. Plus volumineux, souvent en forme d’oignon, ils permettent de conserver les liquides dans des conditions optimales, sans en modifier le goût. Rares et chers jusqu’au milieu du siècle, ils sont plutôt déformés, car les verriers ne disposent pas encore de fours à charbon pour réchauffer le verre et le façonner avec l’habileté, le savoir-faire et l’industrialisation d’aujourd’hui.

 

STRUCTURE DES BOUTEILLES EN VERRE

C’est le bouchon qui complètera les avantages du verre. Grâce à sa souplesse, il peut être comprimé lors du capsulage, après quoi il se gonfle et remplit le goulot pour assurer l’étanchéité du flacon.

Un flacon classique comprend un corps, surmonté du col, plus étroit, lui-même terminé par le goulot (constitué du haut du goulot et de la bague en verre) qui reçoit le bouchon. Le fond de la bouteille, également connu sous le nom de base, est généralement plat ou parfois bombé vers l’intérieur (piqûre).

VERRES BOUTEILLES AUJOURD’HUI

Il existe de nombreuses versions de la bouteille de vin contemporaine. Cependant, trois modèles sont plus connus, il s’agit du Bordeaux, de la Bourgogne et de la flûte. La bouteille bordelaise se caractérise par un corps cylindrique rectiligne, surmonté d’épaules hautes qui facilitent la collecte des dépôts lors du service. Le Bourguignon fait la fierté des Français, avec ses épaules basses et son corps trapu, c’est le chardonnay classique. Enfin, la flûte est la silhouette typique des vins alsaciens et allemands.

Aujourd’hui encore, la grande majorité des bouteilles de vin sont en verre. Bientôt, on peut penser qu’ils seront tous enregistrés et recyclés, partout dans le monde.

Dans ce contexte d’évolution éco-responsable, il faut admettre que le processus de nettoyage des bouteilles deviendra de plus en plus important dans la grande chaîne de production viticole. Il sera impératif de garantir l’utilisation de contenants propres, exempts de contaminants, de bactéries, de micro-organismes ou de saletés.

Source: Wikipédia